dans ,

Aprilia la conquérante

A quelques heures des derniers tests d'avant saison Aprilia a levé le voile sur sa RS GP 2024.

A quelques heures de débuter les tests de Losail au Qatar, Aprilia a révélé la livrée de sa nouvelle RS GP 2024. Clairement l’Aprilia reste l’une des machines du plateau la plus travaillée aérodynamiquement parlant.

Une Aprilia très futuriste

Pour certains cela n’a plus rien à voir avec une moto, pour d’autres l’exercice est assez exceptionnel. Reste que pour Aprilia et ses pilotes on souhaite surtout que cette RS GP 2024 soit efficace…

Le moins que l’on puisse dire c’est que cette nouvelle RS GP 2024 s’inscrit parfaitement dans la continuité de développement de sa devancière et l’esthétique a clairement été sacrifié au profit de l’efficacité aerodynamique. Formes tortueuses, appendices aéro omni présents, cette nouvelle Aprilia ne cache rien même si il est certain qu’il doit rester encore quelques « éléments » dans les tiroirs des ingénieurs de la marque de Noale et que l’on pourrait les voir débarquer lors de ces ultimes tests de pré saison. Avec cette robe intégralement noire, l’Aprilia renforce encore plus ce coté furtif de sa ligne générale. On aime ou on déteste, mais clairement cette RS GP ne laisse personne indifférent. A noter qu’hormis Castrol comme partenaire lubrifiant, le projet MotoGP d’Aprilia s’articule qu’autour de partenaires italiens.

Nouvelle stratégie

Cette saison 4 Aprilia 2024 seront sur la grille et depuis les tests de Sepang Miguel Oliveira (n°88) dispose du même matériel que les pilotes du team officiel.

Si bien sur l’aérodynamique reste la partie la plus visible puisque directement liée à l’esthétique de la machine, Aprilia a aussi travaillé sur le moteur, l’électronique et la circulation des flux afin de pouvoir tirer le meilleur potentiel de cette RS GP. On se souvient que l’an passé Espargaro avait abandonné en Malaisie, incapable de supporter la chaleur dégagée par sa machine dans la fournaise de Sepang. On l’a clairement vu justement à Sepang lors des premiers tests de la saison, les pilotes Aprilia n’hésitant pas à rouler en paquet pour simuler les conditions de course. Preuve qu’il y a bien chapitre sur ce sujet. Une simulation qui a également mis en lumière la nouvelle stratégie d’Aprilia qui monte doucement mais surement en puissance. En effet cette saison 2024, 3 Aprilia 2024 seront sur la grille dès le GP du Qatar, puisque Miguel Oliveira, le pilote du team satellite Trackhouse, disposera du même matériel que Vinales et Espargaro. Quant à Fernandez, le coéquipier d’Oliveira, il recevra sa version 2024 au cœur de l’été selon toute vraisemblance. Une stratégie voulue par Massimo Rivola, le team manager de la structure officielle. « Disposer de 4 machines identiques sur la grille c’est une source de retour plus importante. Cela nous permettra un meilleur développement, une meilleure réactivité et de poursuivre notre objectif de devenir de plus en plus performant »

Vinales et Espargaro sont en fin de contrat

Espargaro et Vinales entendent bien faire briller l’Aprilia RS GP 2024 cette saison. Il y va aussi de leur futur dans la catégorie puisque les deux coéquipiers sont en fin de contrat….

Devenir plus performant c’est aussi le sentiment qui anime les deux pilotes officiels du team Aleix Espargaro et Maveric Vinales. S’ils reconnaissent le potentiel dévoilé par leur Aprilia l’an passé, ils souhaitent surtout obtenir plus de constance dans la performance pour être en mesure de se battre plus régulièrement aux avants postes et pour la première marche du podium. Quand tout est réunis cela donne le résultat de Barcelone l’an passé où Aprilia avait réussi le doublé en course Sprint. Il y a donc matière à capitaliser sur ce genre de résultat à n’en pas douter. Reste que Vinales devra résoudre ses problèmes de départ et Espargaro sa capacité à mieux gérer les pneumatiques. D’autant que l’un comme l’autre n’oublient pas qu’ils vont se retrouver sur le marché en fin de saison. Espargaro avait annoncé son retrait de la compétition à la fin de son contrat alors que Vinales lui espère pouvoir conserver son guidon et prolonger le bail avec son employeur. Autant dire que pour Aprilia cette saison 2024 qui s’ouvre dans quelques jours sera déterminante à plus d’un titre et notamment celui de pouvoir attirer de gros poissons au guidon de la RS GP pour les années futures….

On marque des points ?

Avatar

Rédigé par Eric Célis

Jaume Masia

Jaume Masia : mieux vaut tard que jamais

Bagnaia donne le ton