dans ,

Fabio Quartararo reste chez Yamaha !

Fabio Quartararo vient d'annoncer qu'il prolongeait pour deux saisons de plus chez Yamaha.

Fabio Quartararo, le champion du monde MotoGP 2021 vient d’annoncer sur ses réseaux sociaux qu’il prolongeait l’aventure avec Yamaha pour les deux prochaines saisons. Une décision qui a surpris mais au final logique

Fabio Quartararo reconnaissant

Si l’on en juge par les photos illustrant la prolongation du contrat de Fabio, l’accord a visiblement été trouvé lors du dernier GP du Portugal, les clichés ayant été réalisés dans l’un des motorhomes du team

Pour débuter l’annonce de son prolongement, Fabio Quartararo insiste sur les nouvelles motivations et débauches d’énergie employées par Yamaha depuis l’hiver dernier. « Yamaha m’a prouvé qu’ils avaient une nouvelle approche et un nouvel état d’esprit agressif »  A travers ces lignes on peut donc en conclure que Fabio s’est laissé convaincre que tout ne se referait pas en un jour mais que la volonté était là de lui apporter le maximum afin qu’il puisse de nouveau se battre aux avants postes. Quartararo n’oubliant pas au passage de souligner que c’est bien la marque aux trois diapasons qui lui a donné sa chance là où peu de gens étaient prêts à parier sur lui.

Fabio Quartararo la raison l’a emporté.

Lin Jarvis le team principal de Yamaha peut avoir le sourire. Il garde son champion du monde. Une prolongation qui renforce sa position alors qu’il était quelque peu contesté.

Si bien sur cette annonce s’accompagne des logiques déclarations optimistes, il faut bien avouer que cette prolongation étonne alors que depuis plusieurs semaines son nom circulait avec insistance du coté de chez Aprilia puis très récemment du coté de chez BMW avec la rumeur de l’arrivée du constructeur allemand sur la scène de la catégorie reine. Si cette dernière piste semblait quelque peu « légère » celle le menant au constructeur de Noale semblait la plus logique à plus d’un titre. Aprilia est en effet la seule équipe d’usine qui est pour l’instant compétitive et dont au moins une place devrait se libérer en fin de saison. Chez Ducati, le réservoir de pilotes déborde et il n’est pas dit que le constructeur de Bologne conserve toutes ses équipes ce qui aura pour conséquence de réduire les opportunités. Du coté de KTM c’est quasiment la même chose et avec l’explosion d’Acosta, la deuxième moto officielle aux cotés de Binder est d’ores et déjà acquise à la cause de l’Espagnol. Ne restait donc que la piste éventuelle de Honda et du HRC mais quitte à galérer dans le chemin de la reconstruction autant le faire avec son équipe de toujours et surtout bâtie autour et pour lui,  ce qui n’aurait pas été le cas au sein de la structure du HRC.

Plus de temps et plus de sérénité

Fabio Quartararo va pouvoir capitaliser sur son implication et préparer plus sereinement ses deux prochaines saisons chez Yamaha. Un pari sur l’avenir plutôt judicieux au final.

Avec cette décision, Fabio Quartararo et Yamaha se donnent donc plus de temps pour travailler et surtout une plus grande sérénité de travail. S’il va devoir accepter de ne pouvoir retrouver aussi rapidement qu’il l’espérait les avants postes, Fabio Quartararo peu en revanche se dire qu’il va pouvoir capitaliser sur le travail effectuer cette saison pour les deux prochaines. De là à dire que 2024 ne sera qu’une séance de travail grandeur nature, il ne faut pas grossir le trait plus que de raison mais tout son investissement lui reviendra et c’est peut être comme cela qu’il faut aussi interpréter cette prolongation. Bien sur, et on ne peut l’occulter, Fabio va devoir désormais travailler sur sa communication afin d’être plus « positif » même lorsqu’il devra se contenter de place hors des points ou de performances en deçà de ses attentes.

Il va falloir maintenant observer le marché des transferts qui vient de « perdre » un des éléments les plus importants du jeu des chaises musicales qui était entrain de se mettre en place. Voilà qui promet.

On marque des points ?

Avatar

Rédigé par Eric Célis

FSBK, on ouvre au Mans !

Kenny Foray tire le premier