dans

Marquez, favori au Sachsenring ? « Ce ne sera pas aussi facile que tout le monde le dit »

Marc Marquez SPA Gresini Racing MotoGP Ducati MotoGP GP Italy 2024 (Circuit Mugello) 31.05-02.06.2024 photo: Lukasz Swiderek? www.photoPSP.com? @photopsp_lukasz_swiderek?

Marc Marquez ne veut pas se mettre la pression en amont de ce Grand Prix d’Allemagne sur un circuit qu’il affectionne tout particulièrement. 

On le sait, le Sachsenring est le jardin de Marc Marquez. L’Espagnol a gagné toutes les courses qu’il y a disputées en MotoGP depuis 2013. Il a manqué l’édition 2022 en raison d’une nouvelle opération du bras et a déclaré forfait l’an dernier après le warm-up après avoir chuté à cinq reprises durant le week-end. 

L’octuple champion du monde dispose désormais d’une Ducati. L’an dernier, l’usine de Bologne a signé un sextuplé à l’arrivée le dimanche, une première pour un même constructeur depuis Honda à Rio en 2003. 

8 victoires en MotoGP, 11 au total… 

Un circuit qui tourne à gauche, une Ducati… tous les ingrédients sont réunis pour assister à une 12e victoire de Marquez au Sachsenring, toutes catégories confondues. « On verra, tempère le Catalan. Les prédictions sont meilleures que jeudi dernier à Assen. Ce que je prédis : si je réalise un week-end parfait en franchissant les bons steps, alors j’aurai une chance de me battre avec ces deux-là (Bagnaia et Martin, ndlr). Sur les dernières courses, ils étaient un cran au-dessus et Pecco, même deux crans au-dessus. Nous essaierons de nous donner à 100 % et voyons si le fait d’être au Sachsenring m’aidera un peu à avoir au moins la chance de me battre avec eux. Nous verrons si nous avons la vitesse et le niveau suffisants pour nous battre avec eux. Ce ne sera pas un week-end aussi facile que tout le monde le dit. »

« Je pense qu’il a le potentiel de se battre pour la victoire ici » – Bagnaia

Francesco Bagnaia estime pour sa part que Marquez peut venir jouer les trouble-fêtes et l’empêcher de gagner une quatrième course de rang. « Je pense qu’il a le potentiel de se battre pour la victoire ici, confie l’Italien. Nous savons à quel point il est bon sur les circuits antihoraires et celui-ci tourne totalement à gauche. La compétition sera élevée et il sera important de comprendre le circuit aussi vite que possible, d’essayer peut-être de le suivre durant le week-end et voir ce que nous pourrons faire. »

« (…) C’est sa position, sa manière de gérer l’angle, mais il est vraiment incroyable dans ce domaine, lâche Johann Zarco. C’est clair qu’on l’annonce vainqueur pour ici. Même si Pecco domine en ce moment, je le verrais bien signer sa première sur Ducati ici. »

Gresini à vendre ? 

Au lendemain du Grand Prix des Pays-Bas, une rumeur a circulé selon laquelle Lewis Hamilton achèterait le team Gresini. La réaction du community manager de l’équipe italienne sur les réseaux sociaux laissent plutôt penser le contraire… « Si c’est vrai, c’est bien pour notre sport, souligne néanmoins Marquez. Et même si ce n’est pas vrai, c’est bon pour notre sport. Finalement, le MotoGP a besoin que l’on parle de lui. On verra… peut-être que je veux aussi acheter une écurie de F1 (rires)… je n’ai pas assez d’argent. » 

On marque des points ?

Avatar

Rédigé par Team SB

Gardner, remplaçant de Rins : « Je ne m’attendais pas à cet appel »

Marquez, blessé, mais 6e au Sprint : « Quand la voie est libre, le rythme est similaire aux meilleurs »