dans ,

Maverick Vinales : Batman Return

Maverick Vinales a été le plus rapide lors des qualifications du Grand Prix des Amériques. L'officiel Aprilia veut maintenant confirmer en course.

Maverick Vinales a signé une pôle position record sur le GP des Ameriques. L’officiel Aprilia a été le seul pilote à passer sous la barre des 2’01’’ établissant un nouveau record de la piste en 2’00’’864. Il retrouvera à ses cotés sur la première ligne Pedro Acosta toujours aussi incroyable et un certain Marc Marquez.

Maverick Vinales : j’ai posé le cerveau et donné le maximum

Maverick Vinales était au dessus du lot cet après midi pendant la qualification. L’officiel Aprilia établi un nouveau record de la piste et devient le premier pilote à passer sous la barre des 2’01” au tour.

S’il faisait figure de favori pour cette 3e séance de qualification de la saison, Maverick Vinales, contrairement à Jorge Martin , n’a pas craqué sous la pression. Mieux, l’officiel Aprilia a réalisé son chrono stratosphérique tout seul lors de son second run et a explosé le record de la piste réalisé hier par son compatriote au guidon de sa Ducati Pramac. « Batmav » comme il aime a se faire appelé voit désormais plus loin au guidon d’une Aprilia qu’il maitrise de plus en plus. « L’équipe fait un travail extraordinaire et elle comprend ce qu’il me faut pour que je puisse en tirer le maximum. Pour cette qualif, j’ai posé le cerveau et j’ai tout donné. C’est un super résultat pour toute l’équipe »

Maverick Vinales a déjà son plan de course

L’Espagnol voit même plus loin et se projète déjà sur sa stratégie de course en annonçant la couleur haut et fort. « L’objectif c’est de partir tout de suite devant d’attaquer très fort pendant les 3-4 premiers tours de la Sprint et après on verra où nous en serons. Nous avons un très bon rythme et je suis persuadé que nous pouvons en tirer pleinement profit. » S’il reste bien évidement concentré sur lui-même Vinales aura quand même du très beau monde à ses cotés mais aussi derrière lui.

Acosta et Marquez sont là

Pedro Acosta n’en finit pas de surprendre. Il va falloir inventer de nouveaux qualificatifs afin de décrire ses performances. Deuxième de la Q2, le jeune Espagnol peut il aller chercher sa première victoire ?

Depuis le début de la saison il n’en finit pas d’étonner et cette fois ci encore Pedro Acosta a laissé les observateurs bouche bée. Deuxième chrono de la Q2, le prodige espagnol a encore bouleversé les pronostics. Sans complexe et toujours sous contrôle le pilote GasGas Tech 3 ne s’enflamme pas de sa performance et salut une nouvelle fois le travail de son équipe. « L’équipe a fait un travail incroyable pour mettre à ma disposition une moto hyper performante. Merci à elle. Clairement cette première ligne est un super résultat et j’en suis ravi et je n’ai que du bonus à prendre. Charge à moi de faire les courses en conséquence. » Voilà ses adversaires prévenus. Il est certain que dans le clan KTM, les ingénieurs de Binder et Miller ont hâte de décortiquer les datas du jeune Espagnol car du coté des oranges ça n’était pas la joie avec l’Australien 11e et la  17e place pour le Sud Africain.

Marc Marquez aurait peut être pu faire mieux que son troisième temps mais sa place sur la première ligne lui convient parfaitement. Est ce le retour du Sherif d’Austin affaire à suivre…

Quant à Marc Marquez, cette première ligne répond à ses attentes même si son deuxième run n’a pas été aussi performant qu’il l’espérait. « Je n’ai pas eu un bon feeling avec mon pneu dans le deuxième time attaque » Pour autant Marquez s’élancera de la première ligne et l’on connait la mise en action du « shérif d’Austin ». S’il parvient à rester dans les roues de Vinales nul doute qu’il se battra jusqu’au bout pour la victoire.

Jorge Martin se saborde

Jorge Martin s’est sabordé durant la Q2 avec deux chutes dans son premier run. Il partira depuis la deuxième ligne pas forcément un handicap pour lui. Attention à l’Espagnol quand il est énervé…

Avec le record de la piste en poche hier, Jorge Martin semblait le mieux placé pour aller chercher le meilleur chrono cet après midi. Mais voilà le pilote Pramac s’est mis une énorme pression dès son premier run et a chuté à deux reprises dans celui-ci. Revenu à son box à 6 minutes du terme de la séance et sans un chrono référence, l’Espagnol s’est montré trop brouillon dans son ultime tentative pour chambouler la hiérarchie. Finalement sixième Martin reste tout de même à surveiller car s’il est bien un pilote qui s’élance parfaitement c’est bien lui. Sur la deuxième ligne Martin va retrouver les deux officiels Ducati Pecco Bagnaia et Enéa Bastianini. Autant dire qu’il y a là aussi du beau monde. A n’en pas douter l’entrée dans le premier virage risque d’être « animée »

Pas de miracle pour les français

Obligés de passer par la Q1, Fabio Quartararo et Johann Zarco n’ont malheureusement pas pu créer de miracle et terminent loin des avants postes. Fabio Quartararo va même partir à la faute lors de son deuxième run heureusement sans gravité. 16e il s’élancera donc de la sixième ligne soit un rang de mieux que Johann Zarco seulement 19e au guidon de sa Honda LCR. Toujours en délicatesse pour caler sa machine, le français n’a pas fait lui aussi de miracle. Comme à chaque fois il reste le meilleur pilote Honda et colle 5 dixièmes à Joan Mir. Nakagami s’élancera de l’avant dernière position avec Lucas Marini derrière lui. Comme au Portugal sur un circuit vallonné et aux longs appuis le manque de motricité de la Honda est catastrophique.  

On marque des points ?

Avatar

Rédigé par Eric Célis

Jorge Martin stratosphérique

Maverick Vinales en état de grâce