dans

MotoGP : 3 poles de suite pour Bagnaia ! 🔥

GP des Amériques | Qualifications

On attendait Jack Miller. Finalement, son coéquipier Francesco Bagnaia lui vole la vedette ! 

Depuis le début du week-end, Thriller Miller n’est jamais sorti du top 2. Sauf lors des qualifications, conclues à une piètre 10e place. « Je n’avais tout simplement pas de grip, je ne reconnaissais pas la moto », avoue l’Australien. Mais attention à lui : il a réalisé le meilleur chrono de la FP4 en réglages course et le COTA est réputé pour offrir de nombreux endroits propices aux dépassements.

Bagnaia, seul pilote descendu sous la barre des 2’03 ce week-end, arrache avec un superbe chrono de 2’02.781 sa 3e pole d’affilée. Il devient le premier pilote Ducati depuis Jorge Lorenzo en 2018, et le premier pilote italien depuis Valentino Rossi en 2009, à accomplir cette performance. L’homme fort du moment peut-il viser le coup du chapeau en course après ses deux succès sur les circuits d’Aragon et de Misano ? Réponse ce soir à partir de 21h heure française !

Fabio Quartararo, le leader du provisoire, suit de près. Il prendra le départ depuis le 2e spot sur la grille, coincé entre Bagnaia et la terreur du COTA, Marc Marquez, qui renoue avec la première ligne pour la première fois depuis le GP d’Espagne 2020. 

Quartararo s’attend à une course difficile sur ce circuit plus bosselé que jamais, particulièrement entre les virages 2 et 10, et ne veut pas se brûler les ailes : « Si je vois que je peux jouer la victoire, j’essaierai bien sûr, mais si je sens que c’est trop risqué, je tâcherai de faire une course intelligente », a-t-il déclaré.

Marquez est quant à lui prêt à en découdre sur ce tracé dont le sens de rotation antihoraire convient particulièrement bien à son style, mais surtout à sa situation physique, avec un bras droit encore et toujours amoindri. « Cela creuse encore l’écart entre mes sensations dans les virages à gauche et ceux dans les virages à droite », admet-il.

Les coéquipiers de l’équipe Pramac Racing, Jorge Martin et Johann Zarco, encadrent de leurs Ducati la Honda LCR de Takaaki Nakagami en deuxième ligne. Tous deux se sentent prêts à attaquer pour viser le podium.

Le tandem Suzuki composé de Joan Mir (victime d’une casse moteur en FP3 puis auteur d’une séance prometteuse en FP4) et Alex Rins mènent la troisième ligne devant Luca Marini, repêché en Q1 à l’instar du champion en titre. Avec Miller un rang derrière, on dénombre cinq Ducati dans le top 10, tandis que Brad Binder hisse la première KTM au 11echrono, devant la Honda de Pol Espargaro.


Moto2 : Raul Fernandez au-dessus du lot

Le pilote Red Bull KTM Ajo a terminé premier de toutes les séances Moto2 ce week-end. En qualifications, il a survolé les débats en reléguant son coéquipier Remy Gardner, 2nd, à 0.320, et le 3e, Fabio Di Giannantonio, à près d’une demi-seconde.

Le vainqueur des deux dernières courses en date sait qu’il n’a d’autre choix que de viser victoire après victoire pour espérer faire craquer son coéquipier, qui le précède de 34 points au championnat. Mais Gardner a de quoi voir venir et semble en mesure d’assurer les podiums en cette fin de saison : à suivre de près !

Marco Bezzecchi s’élancera de la 2e ligne, devant le local de l’étape Cameron Beaubier, gonflé à bloc, et Augusto Fernandez. Tony Arbolino, Ai Ogura, Albert Arenas et Celestino Vietti complètent le top 10.


Moto3 : Masia a faim

Auteur d’un excellent début de saison, Jaume Masia a connu un long passage à vide avant de revenir aux affaires. Il signe la pole et entend bien jouer la victoire !

Le pilote Red Bull KTM Ajo devra néanmoins composer avec un Dennis Foggia encore tout chaud de ses récentes victoires en Aragon et à Saint-Marin, et bien décidé à remonter sur le coéquipier de Masia, le leader du provisoire Pedro Acosta, seulement 15e de ces qualifications.

Jeremy Alcoba complète la première ligne devant Izan Guevara, Xavier Artigas et Tatsuki Suzuki. Le Français Lorenzo Fellon se qualifie à une honorable 16e place pour sa première visite sur cet exigeant tracé américain.


🔎 Tous les résultats sur motogp.com/fr/Results+Statistics

📸 Ducati – © Pecco Bagnaia

Avatar

Rédigé par Tommy Marin

Depuis 2003, Sport-Bikes Magazine constitue le fil rouge de sa carrière professionnelle. Après avoir mené différentes activités professionnelles, toujours dans le monde de la moto et des loisirs mécaniques, Tommy est devenu rédacteur en chef de ce magazine de référence sur le sport moto depuis 2012, avant d'en passer éditeur en 2019. Entre deux shootings photo, essais, interviews, créations graphiques, montages vidéo etc., il couvre le championnat du monde MotoGP, fait du vélo, de la batterie... et de la moto, évidemment !

Notre newsletter

WorldSBK : Razgatlioglu gagne, Baz sur le podium 🇫🇷 !

WorldSBK : Rea domine – Razgatlioglu à terre – Baz pénalisé !