dans

MotoGP : Bagnaia majestueux, Zarco meilleur pilote indépendant 2021

GP d’Algarve | Course

Francesco Bagnaia a offert une prestation impeccable aujourd’hui sur le circuit de Portimao. Côté français, le bilan est mitigé : si Johann Zarco, 5e, s’assure le « titre » de meilleur pilote indépendant 2021, Fabio Quartararo signe son premier abandon de la saison, sur chute.

Parti depuis la pole position, Francesco Bagnaia ne va laisser planer aucun doute quant à l’issue de cette pénultième course MotoGP 2021.

Seul son coéquipier Jack Miller lui ravit, le temps du premier virage, le leadership. Ensuite, Bagnaia met l’usine à trajectoires parfaites en route et creuse, irrémédiablement, l’écart.

Quand, dans le 24e des 25 tours de course initialement prévus, le drapeau rouge est brandi, l’officiel Ducati compte près de 2,5 secondes d’avance sur le second, Joan Mir. 

Les ¾ de la distance étant couverts, la course s’arrête ici et le classement du 23e tour fait foi : Bagnaia s’impose devant Mir et Miller, 3e à plus de 6,4 secondes au terme d’un duel épique face à Alex Marquez.

Si Marquez termine meilleur pilote indépendant aujourd’hui, Johann Zarco, en marquant les 11 points de la 5e place, possède désormais suffisamment d’avance sur le pilote officiel Aprilia Aleix Espargaro (victime d’une chute et considéré indépendant car engagé au sein du team Gresini) pour s’assurer le titre honorifique de meilleur pilote indépendant 2021.

Avec 23 points de retard sur Mir, Zarco peut encore viser la 3e place finale du championnat à Valence le week-end prochain. Mais il doit aussi défendre face à Miller et Marc Marquez (absent ce week-end à la suite d’une blessure en motocross), qui accusent respectivement 3 et 10 points de retard sur lui. 

Coup dur pour Fabio Quartararo : le champion du monde 2021, parti depuis la 3e ligne sur la grille, a dû batailler dans le peloton au guidon d’une Yamaha toujours plus à l’aise sur une piste dégagée. 

Engagé dans une lutte pour la 5e place face aux Ducati de Zarco et de son coéquipier Jorge Martin, Fabio a beaucoup sollicité son pneu avant, potentiellement surchauffé par des entrées de virage sulfureuses et l’air chaud dégagé par les Desmosedici.

Dans le 21e tour, Quartararo finit par perdre l’avant de sa M1 dans le virage n°5 – celui où Alex Rins avait chuté dans son duel pour la victoire avec le Français en avril dernier. C’est son premier abandon de l’année.

À noter : la chute à l’origine du drapeau rouge n’a engendré aucune conséquence sérieuse. 

Iker Lecuona, 10e sur la grille, nourrissait de grands espoirs pour cette course après avoir réalisé le 3e temps du warm-up ce matin. 

Hélas, le pilote Tech 3 a commis plusieurs erreurs le faisant dégringoler au classement après avoir pointé 7e en début de course. Il tentait un dépassement sur Miguel Oliveira quand il a perdu l’avant de sa RC16, fauchant brutalement son collègue chez KTM au niveau de la jambe gauche.

Évacué sur civière dans la voie de sécurité, Miguel se relevait finalement sur ses deux jambes quelques minutes plus tard avec l’aide d’un Iker désolé de sa bévue.


🔎 Tous les résultats sur motogp.com/fr/Results+Statistics

📸 Francesco Bagnaia – © Ducati Corse

Avatar

Rédigé par Tommy Marin

Depuis 2003, Sport-Bikes Magazine constitue le fil rouge de sa carrière professionnelle. Après avoir mené différentes activités professionnelles, toujours dans le monde de la moto et des loisirs mécaniques, Tommy est devenu rédacteur en chef de ce magazine de référence sur le sport moto depuis 2012, avant d'en passer éditeur en 2019. Entre deux shootings photo, essais, interviews, créations graphiques, montages vidéo etc., il couvre le championnat du monde MotoGP, fait du vélo, de la batterie... et de la moto, évidemment !

Notre newsletter

Moto3 : Acosta champion, Foggia anéanti par Binder

Moto2 : Gardner fait un grand pas vers le titre dans la douleur