dans

MotoGP : Bagnaia poursuit sa collection ⭐⭐⭐⭐⭐

GP d’Algarve | Qualifications

Francesco Bagnaia enregistre sa cinquième pole position d’affilée sur le grand huit de l’Algarve, avec à la clef un nouveau record absolu de la piste.

Les Ducati sont dans le rythme ce week-end. Après avoir dominé la FP4 (l’ultime séance libre du week-end, dédiée à finaliser les réglages pour la course) au travers de ses trois équipes (Bagnaia a réalisé le meilleur temps pour le team officiel devant Johann Zarco pour Pramac Racing et Luca Marini pour SKY VR46 Avintia), le constructeur italien signe le doublé en qualification.

Après 5’20 de roulage en Q2, Jack Miller enregistre un superbe 1’38.836, battant au passage le record établi par Fabio Quartararo en avril dernier en 1’38.862.

Mais Miller ne restera le pilote moto le plus rapide de l’histoire sur le circuit de Portimao que durant très exactement 7 min et 32 secondes – à l’instant où son coéquipier valide un excellent 1’38.775, avant d’enfoncer le clou en 1’38.725.

Une cinquième pole position de suite pour Bagnaia. « Depuis Aragon, j’ai compris comment aborder mon tour de lancement et ça m’aide à être plus compétitif en contre la montre », sourit l’intéressé dans le parc fermé.

Surtout, le poleman croit en ses chance de victoire demain : « On a fait du très bon travail ce week-end, tout est parfait. […]Nous devons juste choisir le pneu arrière pour la course, car nous sommes rapides avec le Medium comme avec le Hard, et nous battre, je pense, avec Fabio [Quartararo], qui a un très bon rythme. »

Derrière le duo Ducati, Joan Mir s’élancera depuis la première ligne pour la première fois de sa carrière en MotoGP. Furax contre Alex Marquez, qui l’a gêné dans son ultime tour lancé, le pilote Suzuki tient donc une chance de jouer sa première victoire cette année.

Les Ducati Pramac prennent d’assaut la deuxième ligne. Jorge Martin a semble-t-il repris confiance sur ce circuit dont il est reparti passablement froissé en avril dernier (de multiples fractures l’ont tenu écarté des circuits pour les trois week-ends de courses suivants). L’Espagnol devance son coéquipier Johann Zarco, très bon 5e après son repêchage en Q1, et le pilote Honda Pol Espargaro.

Fabio Quartararo est déçu par son 7e chrono. Destitué de son meilleur tour réalisé sous drapeau jaune (et qui lui aurait permis de grappiller une place), le champion 2021 a expliqué qu’il reviendrait demain au setting de base de sa M1 après s’être quelque peu perdu dans les réglages aujourd’hui. Il s’élancera en tête de la 3e ligne, devant Alex Marquez et Franco Morbidelli.

Iker Lecuona, lui aussi passé par la Q1, signe le 10e chrono et offre à Tech 3 la meilleure perf d’une KTM aujourd’hui. Alex Rins et Luca Marini complètent la quatrième ligne.


Moto2 : Septième pole pour Fernandez !

Raul Fernandez démontre une nouvelle fois son excellence dans l’exercice des qualifications en arrachant sa septième pole position de la saison. 

Mieux : il améliore de plus de 3 dixièmes de seconde le record de la piste de Portimao en catégorie Moto2, détenu depuis avril par Remy Gardner.

Avec 18 points de retard sur Gardner, Fernandez peut encore défendre ses chances de titre, même si son coéquipier s’élancera demain à ses côtés.

Le duo Red Bull KTM Ajo devancera sur la première ligne Fabio Di Giannantonio, tandis qu’Aron Canet, Augusto Fernandez et Cameron Beaubier composeront la seconde.


Moto3 : Nouveau record pour Garcia

Sergio Garcia n’avait plus piloté sa GASGAS depuis sa chute survenue en FP1 du GP des Amériques. L’Espagnol renoue avec le succès en s’offrant une superbe pole position, assortie elle aussi d’un nouveau record de la piste dans la catégorie !

Le pilote GASGAS devance le doyen John McPhee et le jeune frère du poleman Moto2 Raul Fernandez, Adrian, qualifié pour la toute première fois en première ligne.

Dennis Foggia va défendre ses chances de titre depuis le 4e spot sur la grille, quand le leader du provisoire Pedro Acosta, seulement 14e après avoir dépassé les limites de la piste dans son meilleur tour, s’élancera depuis le milieu de la 5e ligne. 

Jaume Masia, le coéquipier d’Acosta chez Red Bull KTM Ajo, et Xavier Artigas, celui de Foggia chez Leopard Racing, pourraient bien jouer un rôle dans l’attribution du titre 2021 en s’élançant respectivement des 5e et 6e places sur la grille – juste à côté de Foggia…

Lorenzo Fellon pointe 23e de ces qualifications.


🔎 Tous les résultats sur motogp.com/fr/Results+Statistics

📸 Francesco Bagnaia – © MotoGP.com

Avatar

Rédigé par Tommy Marin

Depuis 2003, Sport-Bikes Magazine constitue le fil rouge de sa carrière professionnelle. Après avoir mené différentes activités professionnelles, toujours dans le monde de la moto et des loisirs mécaniques, Tommy est devenu rédacteur en chef de ce magazine de référence sur le sport moto depuis 2012, avant d'en passer éditeur en 2019. Entre deux shootings photo, essais, interviews, créations graphiques, montages vidéo etc., il couvre le championnat du monde MotoGP, fait du vélo, de la batterie... et de la moto, évidemment !

Notre newsletter

MotoGP : Le champion Quartararo domine sans pression

Moto3 : Acosta champion, Foggia anéanti par Binder