dans

MotoGP : Miller lance la finale

GP de Valence | J1

La deuxième séance d’essais libres va se muer en une authentique séance qualificative au fur et à mesure que les conditions de piste du circuit Ricardo Tormo, détrempée par la pluie ce matin, vont s’améliorer.

Tout se joue dans les sept dernières minutes de cette FP2. Tour après tour, chacun des 21 pilotes du plateau profite d’une trajectoire de plus en plus optimale pour augmenter le rythme et viser une place dans le top 10.

La pluie, qui a abondamment arrosé la piste ce matin, pourrait en effet être de retour pour la FP3 demain. Un scénario qui ne conviendrait guère à Fabio Quartararo, 11e à l’issue de cette première journée et donc, premier pilote non directement qualifié en Q2 si le classement confondu des essais libres devait rester figé.

Jack Miller est le premier à déloger Franco Morbidelli, en tête depuis la mi-séance, du haut de la feuille des temps. Son coéquipier Francesco Bagnaia prend ensuite l’avantage, avant de se voir surpassé par Pol Espargaro. 

Un ultime coup de collier du trio place finalement Jack Miller en tête, 0,012 seconde devant Pol Espargaro, victime d’une chute (comme de nombreux autres pilotes, dont Miller, Bagnaia, Quartararo, Petrucci… aujourd’hui) dans son ultime tour lancé, et 0,068 seconde devant Bagnaia.

Il faut ensuite faire un bon de quatre dixièmes de seconde pour retrouver Alex Rins, qui précède Jorge Martin, Takaaki Nakagami, Joan Mir et Brad Binder.

Andrea Dovizioso, pour la première fois depuis ses débuts sur la M1 du team Petronas Yamaha SRT, intègre le top 10 en signant le 9e chrono, juste devant Johann Zarco.

Valentino Rossi, qui dispute ce week-end le dernier GP de sa carrière, ferme la marche à seulement 1,358 seconde de Miller.

À noter : personne ne remplace Marc Marquez, victime de diplopie, ce week-end. Le HRC préfère en effet s’assurer que son pilote de développement Stefan Bradl reste en bonne forme pour les cruciaux premiers tests 2022, prévus les 18 et 19 novembre prochains.


Moto2 : Gardner et Fernandez au coude à coude

Avec 23 points de retard sur Remy Gardner, les espoirs de titre de Raul Fernandez s’avèrent particulièrement minces.

Mais l’Espagnol n’est pas du genre à lâcher l’affaire : seuls 8 millièmes de seconde donne l’avantage au pilote Australien à l’issue de cette première journée !

Augusto Fernandez colle le duo Red Bull KTM Ajo de très près, suivi comme son ombre par Celestino Vietti et Xavi Vierge.


Moto3 : Guevara le plus matinal

À l’inverse des catégories MotoGP et Moto2, l’ensemble du plateau Moto3 a roulé plus vite ce matin (sur une piste sèche) que cet après-midi (sur une piste séchante).

Izan Guevara s’est révélé le plus rapide devant le controversé Darryn Binder et Andrea Migno.

Filip Salac et le champion du monde 2021 Pedro Acosta complètent le top 5, tandis que Dennis Foggia – le plus rapide cet après-midi devant l’impressionnante recrue de l’équipe CIP, Joel Kelso – pointe 27e, deux rangs derrière le Français Lorenzo Fellon.


🔎 Tous les résultats sur motogp.com/fr/Results+Statistics

📸 Jack Miller – © Ducati Corse

Avatar

Rédigé par Tommy Marin

Depuis 2003, Sport-Bikes Magazine constitue le fil rouge de sa carrière professionnelle. Après avoir mené différentes activités professionnelles, toujours dans le monde de la moto et des loisirs mécaniques, Tommy est devenu rédacteur en chef de ce magazine de référence sur le sport moto depuis 2012, avant d'en passer éditeur en 2019. Entre deux shootings photo, essais, interviews, créations graphiques, montages vidéo etc., il couvre le championnat du monde MotoGP, fait du vélo, de la batterie... et de la moto, évidemment !

Notre newsletter

Addio MotoGP, Ciao Dakar : Petrux se prépare pour les dunes !

MotoGP : Ducati monopolise la première ligne, Martin en tête