dans ,

MotoGP | Valentino Rossi : fin du voyage

Il l’a annoncé aujourd’hui : Valentino Rossi mettra un terme à sa carrière de pilote MotoGP à la fin de cette saison 2021.

Dans une conférence de presse spéciale organisée aujourd’hui en préambule du GP de Styrie, Valentino Rossi a annoncé qu’il mettra un terme à sa carrière de pilote MotoGP à la fin de l’année. Cette saison 2021, sa 26e campagne en Grand Prix, sera donc la dernière du « Docteur ».

La fin du parcours de Valentino Rossi en MotoGP est l’un des sujets les plus surveillés du paddock depuis plusieurs années. Désormais officialisé, le retrait de l’iconique pilote italien marque forcément la fin d’une époque en Grand Prix.

Pour la suite de ses aventures, même si rien de précis n’est encore défini, Valentino Rossi a indiqué qu’il va certainement passer sur quatre roues et participer à des compétitions automobiles. Il a également précisé avoir reçu une offre pour continuer en MotoGP en 2022 en roulant dans « son team », la future équipe Aramco Racing Team VR46, mais a préféré refuser.

Des statistiques impressionnantes…

D’ici la fin de la saison 2021 – et donc de sa carrière en MotoGP – Valentino Rossi a encore 9 Grand Prix devant lui, voire peut-être 10. En effet, depuis l’annulation du GP de Thaïlande il y a environ deux semaines, un Grand Prix de substitution est à l’étude par les instances organisatrices du MotoGP (FIM, IRTA, Dorna Sports).

À ce stade, c’est-à-dire avant le GP de Styrie ce week-end, Le Docteur a cumulé des statistiques qui donnent le vertige. Valentino Rossi en Grand Prix, c’est…

  • 26 saisons disputées de 1996 à 2021, dont 22 en catégorie reine de 2000 à 2021 ;
  • 423 départs en Grand Prix, dont 363 en catégorie reine ;
  • 65 pole positions, dont 55 en catégorie reine ;
  • 235 podiums, dont 199 en catégorie reine ;
  • 115 victoires, dont 89 en catégorie reine ;
  • 9 titres mondiaux, avec 1 titre en 125cc, 1 titre en 250 cc, puis 7 titres en catégorie reine.

… et surtout une empreinte

Au-delà de son énorme palmarès en piste, l’Italien représente – notamment – un modèle qui a inspiré de nombreux autres pilotes dans le paddock ainsi qu’une icône médiatique avec une influence énorme au fil des années sur la popularité grandissante du MotoGP. On peut le dire : Valentino Rossi laissera une empreinte incomparable et irremplaçable dans l’univers du sport moto.

Cette empreinte est d’autant plus profonde car Valentino Rossi se distingue par sa traversée de l’Histoire de la compétition moto : il est le pilote qui a eu la plus longue carrière en Grand Prix. Quand Sport-Bikes est né en l’an 2000, et que Valentino Rossi faisait la couverture du n°1 du magazine, l’Italien vivait alors sa première saison en catégorie reine après avoir fait ses armes pendant deux saisons en 125cc puis deux autres en 250cc. Une fois entré dans la cour des grands, Rossi n’a plus voulu en sortir et y aura donc passé 22 saisons, repoussant plusieurs fois l’option de raccrocher le cuir. Mettons les choses en perspective pour mesurer le caractère unique de cette immense aventure : depuis la création du Championnat du monde des Grand Prix en 1949, il y a eu 918 courses en catégorie reine, dont 363 avec Rossi au départ. C’est donc simple et complètement fou : Valentino Rossi a participé à 40 % des courses qui se sont disputées au plus haut niveau existant dans le sport moto.

Hommage vidéo

Pendant la conférence de presse de Valentino Rossi, Dorna Sports a diffusé une belle vidéo d’hommage retraçant les meilleurs moments de la carrière du pilote. Avant la fin du voyage MotoGP pour Le Docteur, on se replonge avec plaisir dans les pages écrites au cours de toutes ces années.

Nicolas Bassand

Rédigé par Nicolas Bassand

Plus de 15 ans à moto sur la route et (bien) plus de 15 tours en tête... à tête avec sa R1 sur circuit. A part ça, Nicolas s'occupe des réseaux sociaux du magazine : Sport-Bikes, c'est en kiosque tous les deux mois, mais aussi sur Facebook et Instagram en continu !

Notre newsletter

Le Yamaha bLU cRU CAMP 2021 (presque) comme si vous y étiez

Yamaha VR46 Master Camp : les jolies colonies de vacances