dans ,

Johann Zarco : Objectif 2027

Johann Zarco épanoui dans son nouveau projet de redonner à la Honda RCV sa compétitivité d'antant, se verrait bien poursuivre l'aventure au delà de son contrat. La mise en place du nouveau réglement pour 2027, le motive d'autant plus.

Johann Zarco a signé l’an passé pour deux saisons au sein du team Honda LCR, soit jusqu’en 2025. Cependant le français et son équipe discutent déjà de la levée de son option pour la saison 2026 et le cannois souhaiterait même poursuivre l’expérience ensuite pour accompagner Honda sur la réglementation 2027.

Johann Zarco en signant chez Honda savait que le challenge était énorme. Même si les résultats tardent à venir, le Français apprécie ce challenge est se dit plus motivé que jamais.

Johann Zarco meilleur Honda

En s’engageant pour deux saisons avec le team Honda LCR et un statut de pilote officiel, Johann Zarco savait qu’il n’avait pas choisit la facilité. Délaissant une Ducati réputée comme la meilleure moto du plateau pour une Honda en pleine reconstruction, le Français savait que les jours heureux étaient plutôt derrière lui que devant lui. Du moins en ce qui concerne un futur proche. Pour autant et en dépit du challenge qui l’attend Johann Zarco a plongé tête baissée dans ce nouveau projet avec envie et même une fraicheur retrouvée. Si pour l’heure les résultats ne sont pas au rendez vous, comme il s’y attendait, le vainqueur du Grand Prix d’Australie, reste le meilleur pilote Honda lors de chaque Grand Prix.

Honda apprécie l’attitude de Johann Zarco

Johann Zarco par son implication a déjà séduit toute son équipe LCR mais aussi le staff du HRC. Sa parole compte lors des débriefs post Gradn Prix au moins autant si ce n’est plus que les pilotes HRC.

Une maigre consolation pourrait on dire mais qui ne passe pas inaperçue. Lucio Cecchinello loue l’implication du français. Idem du coté du staff du HRC qui apprécie plus que tout l’implication sans faille de Zarco. A tel point que l’année supplémentaire, en option, liée à son contrat de deux ans devrait être levée assez rapidement. Comme il le dit lui-même, Zarco fait tout pour être un point d’appui essentiel dans le projet Honda. Prêt à tout essayer, comme il le faisait déjà chez Ducati, l’attitude de Johann plait au staff japonais qui apprécie que le pilote LCR ne ferme aucune porte. Une façon de procéder qu’il a également employée lors des derniers tests au Mugello. « Inutile de savoir ce que je vais essayer pour me faire des films. Je préfère découvrir la moto le jour J et voir ce que le travail des ingénieurs apporte sans à priori. »

Un nouvel état d’esprit

Johann Zarco en attednant des jours meilleurs se livre à fond dans son travaille de développement et prend ce qu’il y a à prendre en fonction des opportunités, comme les points de la 12e place au Mans.

Ce travail de développement et l’implication qu’il impose n’est d’ailleurs pas pour déplaire à Johann Zarco qui avoue y avoir même retrouvé un nouvel état d’esprit, une certaine fraicheur. Si pour l’heure les résultats tardent à se faire sentir, notre français prend ce qu’il peut prendre en attendant des jours meilleurs. Des points, des petits points, comme au Mans il y a deux semaines, sorte de récompense de son implication même si Johann avoue avoir eu les boules de ne pas pouvoir suivre le top 10 qui était juste devant lui. « La moto ne veut pas rentrer dans les virages. Elle te repousse. Si tu la forces sur l’angle alors elle se met à glisser. Dans l’entrée de la courbe Dunlop c’était flagrant. Alors du lache deux trois dixièmes au tour et c’est fini. Tu perds le contact sans pouvoir vraiment te battre. Ca fout les boules mais c’est comme ça. Il faut que l’on règle cela et alors on pourra franchir une nouvelle étape. »

Zarco voit plus loin que 2026

S’il dispose d’un contrat valide jusqu’en 2025, Johann Zarco a également une année supplémentaire en option pour 2026. Si cette dernière devrait être levée rapidement, le Français pense aussi à 2027….

Une nouvelle étape qui il l’espère arrivera rapidement pour être plus compétitif. Car Zarco ne s’en cache pas, c’est le podium qu’il vise, pas le top 10. S’il sait qu’il faudra encore être patient le pilote Honda LCR peut compter sur l’écoute de son équipe et des ingénieurs du HRC et vu ses résultats, ses débriefings pèsent. Une position dominante qu’il veut encore développer pour s’inscrire, voire s’encrer dans le projet de reconstrcution de la RCV. Bien au delà de ses deux ans de contrat. S’il ne fait peu de doute que son année supplémentaire optionnelle devrait être rapidement levée, Zarco souhaite continuer à jouer un rôle central pour 2027. « Cette fraicheur qui m’accompagne aujourd’hui me donne encore plus d’énergie pour m’investir encore plus. Le nouveau règlement va d’abord faire travailler les ingénieurs mais j’aimerais bien également m’investir dans la mise au point de ce nouveau projet. Aujourd’hui clairement j’ai cette motivation et j’ai envie de m’implanter dans cette nouvelle aventure. »

Reste maintenant à savoir ce qu’en pensent les ingénieurs nippons, mais une chose est sure, Johann Zarco lui est prêt !

On marque des points ?

Avatar

Rédigé par Eric Célis

Marc Marquez, et si c’était KTM ?

Barcelone les attend